Sans issue - Patrimoine

Production : cie A demain j'espère

Avec les soutiens du Conseil Régional de Bourgogne Franche-Comté et du château de Châteauneuf en Auxois

Création collective de et avec :

Emanuelle Cournarie, Olivia David-Thomas, Samuel Guet, Fabien Thomas et la participation exceptionnelle de Ninon Thomas et de Frédérique Faure

Les premières représentations de notre spectacle-escape-game version patrimoine ont eu lieu au château de Châteauneuf en Auxois. Il est toujours plus facile de parler de quelque-chose qui existe déjà que d'un spectacle qui n'est encore qu'au stade de projet dans nos esprits nébuleux.

 

Le pitch en quelques mots donc : le château a été vendu par la région Bourgogne Franche-Comté, à hauteur d'un euro symbolique aux descendantes des Châteauneufs. Tout cela coûtait beaucoup trop cher à la collectivité.

Clothilde et Bénédicte, nos descendantes décident de faire du château et même du village qu'elles comptent bien racheter maisons par maisons, un immense parc d'attraction, le Puy Du Fou version Bourguignonne.

 

Les escape-game ont le vent en poupe, qu'à cela ne tienne, elles auront le leur. Vous voilà donc invité, à titre de  famille ou d'amies (issues de l'aristocratie ou de la grande bourgeoisie pour la plupart) afin d'assister aux premières expérimentations de ce qui sera à terme un escape-game d'envergure nationale. Certains d'entre vous ont déjà fait des dons conséquents.

Pour l'instant, il vous faudra faire preuve d'imagination, il manque les comédiens, les feux d'artifices, les lâchés de condor...

 

Au loin, on entend  le son d'une corne de brume, un nain apparait à une fenêtre, en fait ce n'est pas un nain, c'est Didier le factotum qui s'est agenouillé mais plus tard il y en aura un vrai, avec des vieux barbus...

 

Les spectateurs sont répartis en 3 équipes, le jeu va pouvoir commencer. Il y a les ours forts, les lions courageux, les chiens fidèles qui chacun devront résoudre une énigme. La résolution des 3, permettra de réparer une injustice.

Il s'agissait pour nous de prendre pied dans un lieu, ici le château de Châteauneuf et de construire une trame narrative en rapport avec son histoire.  Les énigmes, propre au genre escape-game constituent cette trame narrative.

A Châteauneuf il y a les ducs de bourgogne, Catherine brûlée vive sur le buché après avoir empoisonné son mari, Philippe Po qui fit construire son tombeau avant sa mort et membre des chevaliers de la toison d'or, comme Nicolas Sarkosy...

Rajoutez des inscriptions qu'on ne peut voir qu'à la lumière noire, des pièces de puzzles incomplètes, des cassettes cachées dans des livres creusés pour l'occasion et vous aurez les ingrédients d'un véritable escape game.

Vous l'aurez compris, nos personnages ressemblent plus aux artisans de Shakespeare qu'à nos rois déchus. Ils sont maladroits, jouent façon patronage et s'énervent quand tout ne se passe pas comme prévu. Et forcément, tout ne se passe pas comme prévu.

Ici, c'est l'accident qu'on guette, le grain de sable, avec l'attente du gourmand face à un éclair au chocolat. D'autant qu'un spectateur, puriste d'histoire n'arrête pas de la ramener avec sa science...

Nous n'en dirons pas plus pour l'instant, afin de ne pas déflorer le spectacle.

Un grand merci aux conservateurs du château qui nous ont accueilli avec de l'enthousiasme et de l'envie. Le désir est pour nous un préalable à tous projets. Ca a peut-être l'air idiot de le mentionner ici et comme cela mais vous ne pouvez pas savoir comme c'est galère de mener un projet imposé par une direction à des gens qui préférerait faire n'importe quoi d'autre.

Nous pouvons adapter ce spectacle à n'importe quel lieu patrimonial, à priori en peu de temps.

  • Facebook Social Icône